Pas retenu pour le déplacement à Boavista

Comme nous l’avions annoncé dans notre précédente édition, l’avenir de l’international algérien, Islam Slimani, au Sporting Portugal, s’assombrit de jour en jour. En effet, Slimani en plus d’être la cible de son coach Amorim, paye aussi ces récentes déclarations sur les réseaux sociaux, ou il est sorti de son silence, en affirmant que malgré le « jeûne » il se donne à fond pour les couleurs du club, contrairement à ce qu’a déclaré le coach portugais, qui lui reproche, son «manque d’investissement » dans les entraînements, ou il l’a d’ailleurs mis à l’écart pour le déplacement d’aujourd’hui à Boavista. Selon les dernières informations, Amorim campait sur ces positions et ne veut plus entendre parler de l’attaquant algérien, à moins que ce dernier lui « présente ses plates excuses » à lui et au groupe. C’est mal connaître le « nif » du joueur algérien, qui ne devrait pas le faire surtout qu’il se sent « blessé » par son coach, qui n’aurait aucune considération pour la carrière du joueur algérien, que ce soit avec le Sporting ou en sélection nationale. Lui, qui est passée par Leicester, Newcastle, Monaco, Fenerbahçe ou Lyon et qui n’a jamais eu un problème de comportement que ce soit avec ces coéquipiers, les différents entraîneurs qu’il a eu et les dirigeants de ces formations. A moins d’une médiation de la direction du Sporting, on voit mal comment Slimani peut continuer dans une ambiance « nauséabonde » avec un coach qui l’a « dans l’œil du cyclone ».

 

M. Ramzi


Ajouter un commentaire

Security code Actualiser

à la une

mai 08,2022

      Alors que le Borussia Dortmund serait proche de le recruter   Bensebaini, candidat...

mai 08,2022

        Les cérémonies d’ouverture et de clôture de la Coupe d’Afrique des...

mai 04,2022

    La rédaction d’Actu Cameroun tient à présenter ses excuses à l’ensemble de son...

mai 02,2022

          L'affaire du match Algérie - Cameroun, qualifiable également...