supporters.dz - la-reponse-ambigue-de-longoria-a-propos-datal

La réponse ambigüe de Longoria à propos d’Atal

internationales  

«A l’OM, il n’y a pas de religion, on veut des personnes avec des valeurs et des bonnes personnes »

Le défenseur algérien, Youcef Atal, semble aujourd’hui et au vu des déclarations du président de l’OM, loin de Marseille. En effet, et alors que tout indiqué que le joueur été proche d’un accord avec le club français, la récente déclaration du maire de la ville, Benoit Payant, qui avait mis son veto quant à la possibilité de voir Atal signer à Marseille, le président du club phocéen, Pablo Longoria, qui, lors de la première conférence de presse de De Zerbi, comme entraîneur de l’OM, vient jeter un trouble et surtout jette « un froid glacial » sur une possible arrivée du défenseur algérien, ainsi que Grenwood, le joueur de Manchester United, qui a été pour sa part, jugé pour « violence conjugal ». Longoria, estime que pour jouer à l’OM, il faut véhiculer de «bonnes valeurs » et que ces deux joueurs ne rentrent pas dans cette « case », d’où cette interrogation sur la venue du défenseur algérien : « Il y a des valeurs que l’OM doit véhiculer. Je vois beaucoup de questions sur les valeurs que le football doit transmettre. Depuis un an et demi on a mis en place un programme social parmi les plus forts en Europe et c’était une idée personnelle que l’OM soit investi dans tous les sujets où le football a sa place : dans l’éducation, dans le football féminin, le travail de la fondation. Ce qui est sûr, peu importe le joueur qui vient à l’OM, il doit partager nos valeurs et celle que l’on veut avoir en commun avec la société. A l’OM, il n’y a pas de religion, de classe sociale… On veut que l’OM soit un vecteur d’unité sociale et que tous les joueurs partagent cette vision. On veut des personnes avec des valeurs et des bonnes personnes. Les moyens à disposition c’est ce qu’on a promis au coach, de faire le maximum avec notre budget sans avoir besoin de trésorerie. La trésorerie c’est la chose la plus importante dans le football et on veut donner au coach ce qu’on peut en restant raisonnable. On veut changer beaucoup de choses en commençant par la mentalité et la discipline. Beaucoup de choses n’étaient pas appliquées au club la saison dernière. Après pour gagner, tu as besoin de très bons joueurs. La saison dernière, des comportements individuels et collectifs n’étaient pas bon mais je vais tourner la page pour le futur. Il faut regarder le passé pour ne pas commettre les mêmes erreurs», une manière de mettre fin aux négociations sur la venue d’Atal, qui doit maintenant se trouver un autre point de chute.

M. Ramzi

laissez un commentaire





étiqueter

Admin

Editeur/Créateur

Supporters, meilleur journal sportif en Algérie

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur Facebook

See All Trends

Article Lié

Léopards A’:  20 salaires impayés pour le staff technique
internationales

1.5k
25


Les différents sélectionneurs des « Léopards » de la République Démocratique du Congo (RDC) sont toujours privés de leurs salaires. Selon José Ntumba Ngandu, le team manager de la sélection A’, le sélectionneur Otis N’Goma Kondi n’a reçu aucun de ses salaires depuis son intronisation à la tête de...


Algérie, Tunisie :   Ces joueurs qui ont voulu représenter le pays de leur femme !
internationales

1.5k
25


Récemment, le Français Jordan Lefort a annoncé vouloir représenter la Mauritanie, pays dont sa femme est originaire. Mais avant le défenseur central du SCO d'Angers (promu en Ligue 1), d'autres footballeurs ont eux aussi envisagé de jouer pour la nation de leur épouse… Sans pour autant que la dém...


Gabon :  Daniel Cousin : «La sélection, ce n’est pas le carnaval »
internationales

1.5k
25


Discret ces derniers mois, l’ex-international gabonais Daniel Cousin est sorti du silence en accordant un entretien exclusif pour Afrik-Foot.com. Sans langue de bois, l’ancien attaquant de Lens s’est prononcé sur les débuts du nouveau sélectionneur des Panthères, Thierry Mouyouma, ou encore sur s...